Appel ouvert : participez à la création du projet de ville Brussels2030

Brussels2030 recherche des organisations qui souhaitent collectivement faire la ville.

Faites partie de ceux qui détermineront ce que Bruxelles, Capitale européenne de la culture en 2030, peut apporter à la ville et à la société.

Souhaitez-vous contribuer à façonner le projet de ville sur lequel la candidature de Brussels2030 sera établie ? Aimeriez-vous participer à la création des lieux qui seront l’espace de travail, le terrain de jeu et la scène pour une Bruxelles artistique et culturelle, en 2030 et bien après ? Voulez-vous contribuer à faire en sorte que, grâce à ces lieux concrets, nous puissions réaliser les transitions sociétales – sur le plan du climat, de l’écologie, de la justice sociale, de la durabilité et de la démocratie – d’une manière inclusive ? Alors, rejoignez-nous et aidez-nous à créer un réseau de lieux d’avenir !

Date limite pour la première sélection : le 14 mars
Séances d’information : le 21 février, de 15 à 17h et de 19 à 21h

Bruxelles et ses faiseurs·euses de ville

Bruxelles regorge de dynamiques culturelles, artistiques et socioculturelles. La ville est également riche d’un réseau actif de « faiseurs·euses de ville » qui jouent déjà un rôle dans les transformations de Bruxelles, directement ou indirectement. Les initiatives citoyennes prennent des positions fortes dans le but d’améliorer l’habitabilité de la ville. Des utilisateurs·rices s’installent de manière innovante dans des bâtiments vacants et des espaces urbains intermédiaires. Des entrepreneurs·euses ayant l’œil sur l’avenir transforment notre façon de consommer ou de produire (localement). Des activistes sociaux-spatiaux adoptent une approche frugale de la gestion de l’eau et de l’énergie dans la ville. Des mouvements de nature tentent d’assurer la place de la biodiversité à Bruxelles

Bruxelles culturelle, un réseau de lieux d’avenir

Brussels2030 vise à valoriser ces dynamiques ascendantes existantes et à leur donner de la visibilité. Nous voulons combiner les forces présentes dans tous les secteurs et organiser les différents mouvements de manière à renforcer leur capacité à co-écrire l’histoire de la ville. Un projet de ville qui concerne tous les publics et relie les différentes parties de la ville, du centre à la périphérie, d’est en ouest. Brussels2030 veut donc aussi impliquer, par le biais de la production culturelle, les faiseurs·euses de ville « en devenir » dans la rédaction des programmes sociétaux. Brussels2030 souhaite organiser cette union des forces sous forme de collaborations et de coalitions locales autour de lieux concrets : les lieux d’avenir.

Dans les lieux d’avenir, les programmes abstraits deviennent concrets. Il s’agit de bâtiments, de quartiers, de rues ou de places où les transitions sociétales prennent vie de manière concrète, dans les domaines des soins et de la solidarité, du logement abordable, de la mobilité, de l’enseignement, de la redistribution de l’accès à l’espace (public), de l’économie circulaire et productive, de l’énergie durable, de la gestion de l’eau, de la production alimentaire locale, de l’entretien des sols et de la biodiversité. C’est là que les faiseurs·euses de ville, actuel·les et en devenir, ainsi que leurs partenaires, sont implantés. Ils·elles utilisent l’environnement comme un terrain fertile pour expérimenter et tenter d’améliorer le cadre de la vie quotidienne. De nombreux lieux d’avenir rendent possible un changement de système. Ensemble, les lieux d’avenir constituent une géographie urbaine qui formera la base du projet de ville de Brussels2030.

Recherche participative en 2023, vers une réalisation en 2030

Dans une première phase, nous souhaitons plus précisément, envisager le développement de 6 à 12 lieux d’avenir en collaboration avec les faiseurs·euses de ville (en devenir) concerné·es. Grâce à une recherche-action participative, nous voulons obtenir une vue d’ensemble des possibilités et défis liés, selon eux·elles, à la transformation collective de notre cadre de vie en un lieu d’avenir. En 2023, nous cartographierons de manière subjective les possibilités de développement de chaque lieu d’avenir. En collaboration avec les faiseurs·euses de ville (en devenir), nous imaginerons ce que pourraient être les lieux d’avenir en 2030. À partir de septembre, nous guiderons également des coalitions locales dans l’élaboration des prochaines étapes jusqu’à 2030 (par exemple, la forme organisationnelle et le financement).

Ce travail de terrain pour chaque lieu d’avenir contribuera à la rédaction d’un récit (urbain) plus large pour Brussels2030. À l’occasion de la Summer Assembly de l’été 2023, nous recueillerons les propositions de différents lieux d’avenir et les présenterons à d’autres expert·es et responsables politiques. La programmation artistico-culturelle d’été de Brussels2030 pourra servir de cadre pour tester et présenter certaines idées, et ainsi commencer à réaliser le projet de ville. Nous établirons un ordre du jour pour le projet de ville Brussels2030 et rédigerons collectivement une approche territorialisée du projet de Capitale de la culture  . Ensemble, nous construirons un cadre solide pour la candidature de Bruxelles au titre de Capitale européenne de la culture (qui sera soumise en été 2024).

Êtes-vous un·e faiseur·euse de ville (en devenir) ? 

Petite ou grande organisation, nouvelle venue ou habituée de Bruxelles, professionnelle ou non, tout est possible : la motivation et l’enthousiasme sont l’essentiel pour nous. Vous pouvez soumettre une candidature groupée avec un·e ou plusieurs partenaires locaux·ales, mais aussi en tant qu’organisation individuelle. La mise en relation avec d’autres faiseurs·euses de ville (en devenir) autour les mêmes lieux fait partie du processus. La candidature se fait au moyen d’un simple formulaire. Avec l’aide d’un jury externe, nous procéderons à la sélection de 6 à 12 lieux d’avenir avec des coalitions locales.

Les organisations candidates seront évaluées sur la base de leur intention de :

• faire partie d’une coalition locale de faiseurs de villes (en devenir)
• partir d’un ancrage spatial à Bruxelles, qu’il s’agisse ou non d’un lieu concret
• contribuer au projet de ville de la Région bruxelloise
• adresser de différentes thématiques de transitions urbaines
• diversifier les publics concernés

Nous tiendrons également compte de la diversité géographique et thématique dans la sélection.

Nous avons retenu votre attention, mais il vous reste des questions ? Nous organisons deux séances d’information le 21 février. Vous pouvez aussi toujours poser vos questions à Maya Galle à l’adresse contact@brussels2030.be.

L’appel ouvert et le projet Territoire sont une initiative de Brussels2030, Louise Lab (ULB) et de l’asbl Architecture Workroom Brussels.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close